Rock (and Roll) Isn’t Only Rock and Roll
de Céline Charlier et Didier Gesquière

Synopsis

Quel a été pour vous, le premier lien avec le Rock ?
Une chanson, un artiste, un
album, un concert, un film, une image, un parent…?

C’est de cette manière et par le truchement de cette question que débute notre périple documentaire dans le Rock …( And Roll !) Les personnes interviewées et consultées (artistes, écrivains, journalistes, organisateurs de concerts, fans de base, jeunes enfants, ados ou simples écouteurs de cette musique) racontent et témoignent. Souvenirs, anecdotes, données historiques, évocations des styles, des courants et contre-courants vont se croiser et se télescoper pour raconter une certaine histoire, forcément subjective, de cette vaste culture. Une narration qui convoque le pluriel afin de dépiauter la singularité du mot Rock !

Distribution

David Fox est membre de Vegas, un groupe de rock belge qui monte… Il est notre fil conducteur. Nous suivons son quotidien de batteur avec son band, et de musicien hautboïste à l’armée. Nous nous installons dans sa vie de tous les jours. Comme pour le personnage central d’un film, nous ressentons le rock à travers ce que David dégage. Sa façon de bouger et de vivre raconte une certaine manière d’être en résistance…

À ses côtés, une tripotée de figures, rockeurs ou pas, se glisse dans une narration que nous voulons multiple. Nos témoins répondent, face caméra, à nos questions. Ils livrent ce que cette musique a changé ou provoqué en eux. Nous sommes en plein territoire rock (and roll) … au sens le plus intime. La grande histoire se mélange aux petites histoires et dessine le contour d’une identité. Ces témoins, passeurs, se nomment : Arno, Bertignac, Plastic Bertrand, Daan, Jo Dekmine, Giacomo Panarisi (Romano Nervoso), Christophe, François de Brigode, Jacques Duvall, Éric Russon, David Bartholomé, Jacques de Pierpont, Christophe Willem, Johan Verminnen, Christophe Loyen (Chilly Pom Pom Pee)… et, il y a des filles aussi : Mademoiselle K, Mathilde Renault, Alexandra Vassen, Brune, Colline Hill, Chloé Lacan, Éloïse Labro, Régine Dubois, Stéphanie Blanchoud…

Ils donnent à notre film des témoignages qui suent et sentent la vraie vie.

distribution

Il a tourné dans de nombreux Centres Culturels: Braine-L’ Alleud, Jacques Franck, Gerpinnes, Couvin, Point Culture de Louvain- La-Neuve et Tubize … ou aux Cinémas: Caméo à Namur, Cinéma Aventure, Cinéma Stuart à La Louvière, Cinéma des Variétés à Waremme….

TeaserKissKiss

This is "TeaserKissKiss" by Céline Charlier on Vimeo, the home for high quality videos and the people who love them.

Extrait 5

This is "Extrait 5" by Céline Charlier on Vimeo, the home for high quality videos and the people who love them.

Extrait 7

This is "Extrait 7" by Céline Charlier on Vimeo, the home for high quality videos and the people who love them.

Teaser ROCK Ecole

This is "Teaser ROCK Ecole" by Céline Charlier on Vimeo, the home for high quality videos and the people who love them.

Rock (and Roll) Isn’t Only Rock and Roll: Dans les écoles

Le cinéma (télévision) est l’art le plus consommé par les jeunes. Il est pourtant ingurgité sans réflexion. En effet, les jeunes ne se positionnent pas par rapport à ce qu’ils voient et ne se posent pas ou peu de questions sur les images diffusées. Leur esprit critique n’est pas mis à contribution lors du visionnement des images. Aujourd’hui, les jeunes peuvent même produire leur propre « cinéma ». Il est donc urgent de leur apprendre comment est fabriquée une image.

L'animation / l'intervention et son déroulement

L’animation est donc basée sur « Rock (and Roll) Isn’t Only Rock and Roll » un film réalisé par Céline Charlier et Didier Gesquière. Le film peut être vu avant l’animation ou bien en compagnie des réalisateurs.

L’animation peut consister en différentes activités : Un « questions – réponses » entre les élèves et les réalisateurs (à propos du film, du cinéma en général, de l’envers du décor, …) ; les réalisateurs peuvent aussi proposer aux élèves plusieurs variantes d’introduction au cinéma. Le prolongement de l’animation peut se faire avec ou sans les réalisateurs.

Les étapes de l’animation

Préparation à l’animation

Une bonne préparation des élèves à l’intervention leur permettra de se sentir concernés et à l’aise. L’animation sera alors un échange constructif et agréable.

Avant l’animation, les élèves devraient avoir vu le film « Rock (and Roll) isn’t only rock and roll ». En fonction du temps que vous accorderez à l’animation, le film peut être vu en compagnie des réalisateurs ou non.

Si le temps le permet, il serait intéressant pour eux de regarder un autre film, de préférence belge.

Un glossaire devrait leur être distribué et, si possible, examiné avant l’intervention afin de mieux comprendre certains termes cinématographiques, l’analyse et la critique d’un film ainsi que d’autres notions.

Si vous le souhaitez, vous pouvez, à votre manière, introduire l’intervention et nous nous y adapterons le mieux possible.

L'animation

L’animation est prévue pour une classe (+/- 25 personnes) et peut convenir à des jeunes de minimum 12 ans. Elle sera assurée par Céline Charlier, la réalisatrice du film.

Pour que cette animation soit effectuée dans les meilleures conditions, les intervenants n’auront besoin que d’un appui numérique (écran).

Différentes animations peuvent être proposées :

Suite au visionnage du film, une animation de base vous est proposée: questions/réponses animé par la réalisatrice ainsi qu’une petite introduction au milieu du cinéma. Les élèves pourront soumettre leurs analyse et critique du film, leurs questions par rapport aux coulisses de ce film/ du cinéma en général, …

Outre l’animation de base, un « Cours à la carte » peut être donné. Selon les envies du professeur, la réalisatrice peut, par exemple, les initier à la « fabrication/création » d’un film, leur faire découvrir l’envers de l’écran mais aussi les informer sur l’importance de développer un esprit critique.

À la fin de chaque animation, un Blind-test « Rock and Roll » sera proposé par l’intervenant.

L’animation peut être adaptée à la préparation que le professeur aurait faite et au temps qui sera accordé à cette intervention.

Le prolongement de l'animation

Après l’intervention, le professeur pourrait, s’il le désire, poursuivre le travail commencé lors de l’animation en proposant à ses élèves de concevoir ou de critiquer un film, un JT, … afin de continuer à affiner l’esprit critique des élèves.

La mise en place d’un « stage pratique » avec la réalisatrice est possible. Le stage consisterait en l’apprentissage des techniques de cinéma avec, comme objectif final, la réalisation d’un court métrage (stage de 20h minimum).

Merchandising

Le DVD sont à 15 euros + frais de port
Les T-shirt (taille S, L, M et XL) sont à 15 euros + frais de port
Le sac est à 9 euros + frais de port
Le Badge est à 2 euros + frais de port

Pour toutes commandes, envoyez un mail à productions@cabotandco.be ou http://cabotandcoshop.bigcartel.com

Ou sur cabotandcoshop

Sed felis venenatis nunc consequat. Nullam facilisis